• USD
    • EUR    Euro
    • USD    US Dollar
    • GBP    British Pound
    • CHF    Swiss Franc
    • JPY    Japanese Yen
    • AUD    Australian Dollar
    • CAD    Canadian Dollar
    • NOK    Norwegian Krone
    • PLN    Polish Zloty
    • HKD    Hong Kong Dollar
    • ILS    Israeli New Sheqel
    • SEK    Swedish Krona
    • INR    Indian Rupee
    • SGD    Singapore Dollar
    • MXN    Mexican Peso
    • BRL    Brazilian Real
    • CZK    Czech Koruna
    • ZAR    South African Rand
    • MYR    Malaysian Ringgit
    • DKK    Danish Krone
    • BGN    Bulgarian Lev
    • CNY    Chinese Yuan
    • HRK    Croatian Kuna
    • HUF    Hungarian Forin
    • IDR    Indonesian Rupee
    • KRW    Korean Won
    • NZD    New Zealand Dollar
    • PHP    Philippine Peso
    • RON    Romanian Leu
    • RUB    Russian Ruble
    • THB    Thailand Bath
    • TRY    Turkish Lira
Maldives

La plongée dans la région Grand-Sud des Maldives

Bien que les sites de plongée soient peu nombreux, parfois techniques et difficiles à pratiquer, la région Grand Sud de l’archipel est peut-être la plus surprenante et celle qui laissera à nombre de visiteurs un souvenir unique dans la vie d’un plongeur
Derniers uploads aux Maldives (région Grand Sud)
Plongée sous-marine aux Maldives
18 juin 2019

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
18 juin 2019

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
18 juin 2019

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
18 juin 2019

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
31 oct. 2018

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
31 oct. 2018

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
31 oct. 2018

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
31 oct. 2018

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
31 oct. 2018

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives
Plongée sous-marine aux Maldives
31 oct. 2018

Maldives (région Grand Sud)
Aquaventure MaldivesAquaventure Maldives

VOYAGE PLONGÉE DANS LA RÉGION GRAND SUD DES MALDIVES

Région NordRégion CentreRégion Sud

Nous avons découpé les Maldives en quatre zones de plongée pour plus de précision. Cette page décrit les caractéristiques de la plongée dans la région Grand-Sud. Les autres régions de plongée de l’archipel sont les régions Centre, Nord et Sud. Vous pourrez également trouver un descriptif plus global sur la plongée aux Maldives.

La région Grand Sud des Maldives présentée ici est consacrée aux deux atolls se situant le plus au sud de l’archipel. Ce sont les seuls deux atolls des Maldives situés dans l’hémisphère Sud. L’atoll de Addu et l’atoll de Fuvahamulah sont de réels concentrés d’histoire, de spécificités géographiques et d’espèces rares à rencontrer en plongée.

En plus du Dhivehi, la langue officielle des Maldives, on y parle un dialecte que peinent à comprendre les habitants des autres atolls. Ce même dialecte était parlé dans l’archipel des Chagos, situé près de 500 kilomètres plus au sud mais ne fait pas partie des Maldives. L’Archipel des Chagos est un territoire Britannique d’outre-mer. Il était autrefois peuplé d’autochtones, les Chagossiens. Ils furent tous déportés vers Maurice et les Seychelles dans les années 1960-1970 afin d’implanter dans la région une base militaire. L’archipel, aujourd’hui loué aux britanniques, abrite encore une base militaire américaine. Malgré de nombreuses médiations et actions en justice, son peuple n’a jamais été autorisé à revenir y vivre.

Fuvahamulah Atoll

L’atoll situé le plus au nord de la région Grand Sud des Maldives, Fuvahamulah Atoll, est unique en son genre. Contrairement à tous les autres atolls de l’archipel, ce dernier accueille une seule île appelée Fuvamulah et ne possède pas de barrière de corail en sa périphérie.

L’île de Fuvamulah mesure un peu moins de 5 kilomètres de long pour 1 kilomètre de large. Elle comporte deux lacs d’eau douce appelés localement « Kulhi ». Le centre de l’île est situé à une altitude inférieure à sa périphérie ce qui explique la présence d’eau douce issue de la pluie et d’un phénomène de filtration de l’eau de mer par son sol corallien. Ne comportant pas de barrière de corail, la profondeur de l’océan atteint 1000 à 3000 mètres à une faible distance des plages. Alors que les Maldives sont connues pour son sable corallien blanc et très fin, les plages de Fuvamulah sont composées d’un sable unique dans l’archipel. Bien que de tailles variables, les grains de sable ont en moyenne la taille de perles.

L’île accueille depuis quelques années un port abrité mais par le passé, le transfert des passagers et marchandises vers les ferries et cargos à destination d’autres atolls se faisait depuis la grande plage située au sud-est de l’île. Beaucoup d’accidents survenus à ces occasions ont encore plus alimenté certaines légendes dans cette région où la mer est profonde et très souvent agitée.

L’atoll de Fuvahamulah offre un nombre très limité de sites de plongée. Cependant, c’est peut-être là-bas que les rencontres les plus rares et les plus majestueuses peuvent être faites. En effet, bien que la faune récifale soit très bien représentée, notamment sur le récif nord, toutes immersions offrent une fenêtre directement orientée sur l’océan profond. Ceci explique la difficulté des conditions de plongée mais surtout la présence de créatures que l’on ne rencontre généralement pas ailleurs dans l’archipel ou alors très rarement. Au mois d’avril par exemple, pour des raisons aujourd’hui encore inexpliquées, des raies Manta océaniques (Manta birostris) font halte quelques jours ou quelques semaines au nord et au sud de l’île. Hormis la présence périodique de ces raies, il n’est pas rare de rencontrer en plongée de nombreux requins-renard, des grands requins-marteau et même des requins-tigre ou des Mola-mola, sans parler des espèces plus communes telles que requins gris de récifs et pointe-blanche, etc. Cet inventaire ne s’arrête pas là mais va avec une difficulté technique en plongée proportionnelle à la rareté des espèces rencontrées. Les courants sont traitres et puissants dans la région, la mer est souvent formée et les sites plongent à des profondeurs réservées aux poissons et non aux plongeurs.

Que très peu d’opérateurs proposent cet itinéraire. Les plongeurs ont le choix de séjourner dans une maison d’hôtes ou un hôtel de l’île ou de s’y rendre en bateau de croisière. Au vu de la singularité des lieux et les réelles difficultés d’immersion, chacun doit s’assurer d’opter pour un opérateur extrêmement expérimenté, bénéficiant d’un bateau de plongée ayant à son bord tous les équipements de sécurité nécessaires à garantir la sécurité en surface, en immersion et de récupération des plongeurs.

Cela dit, bien que les sites soient peu nombreux, parfois techniques et difficiles à pratiquer, cette région de l’archipel est peut-être la plus surprenante et celle qui laissera à nombre de visiteurs un souvenir unique dans la vie d’un plongeur.

Addu atoll

Situé 35 kilomètres plus au sud, l’atoll de Addu n’est pas en reste. Bien que la qualité des plongées y soit relativement variable, l’atoll offre une expérience de séjour ou de visite unique aux Maldives.

Géographiquement, l’atoll se décline sous la forme d’un lagon unique en forme de cœur et à la barrière de corail quasiment ininterrompue. Seules de petites passes au nord et deux passes plus larges au sud permettent aux marées de remplir et vider le lagon. Des drains ont été creusés à plusieurs endroits par l’armée Britannique le siècle dernier. Ces derniers semblent avoir passablement modifié l’écosystème de l’atoll. Le poisson y est aujourd’hui plus rare dans le lagon, la visibilité y est souvent réduite selon l’état de la marée par de nombreux sédiments se soulevant du fond. La visibilité est par contre généralement très bonne hors de l’atoll.

La population de l’atoll, composée de plus de 30'000 habitants, est considérée comme étant la plus développée après celle de la capitale Malé. Ceci s’explique notamment par la présence militaire durant de nombreuses années de l’armée Britannique. En effet, les Maldives étaient autrefois placées sous protectorat Britannique. Leur indépendance ne date que de 1965 mais elles n’ont cependant jamais constitué une colonie.

Après avoir construit une piste d’atterrissage sur l’île de Gan en 1941 en raison de la Seconde Guerre Mondiale, en 1956 La Royal Air Force décide d’y implanter une réelle base aérienne avancée pour des raisons stratégiques. Les infrastructures militaires voient le jour sur Gan et les îles situées plus au Nord : Feydhoo, Maradhoo et Hithadhoo. Afin de relier les quatre îles, l’armée construit des ponts encore existants aujourd’hui. Etonnamment, la vie en communauté avec les militaires a plutôt eu des effets appréciés des indigènes qui ont bénéficié des années durant de nombreux emplois offerts par la RAF mais aussi de soins médicaux, un apprentissage de l’anglais et indéniablement une découverte des us et coutumes occidentaux.

Les Britanniques quittent les Maldives en 1976, laissant derrière eux quelques traces de leur passage. D’abord la base militaire dont le quartier des officiers a été transformée en hôtel. Appelé l’Equateur Village, ce dernier fait aujourd’hui encore partie de l’offre des voyagistes. En plus de proposer aux voyageurs de loger dans les chambres réaménagées des officiers, cette structure a très longtemps été la seule de l’archipel où touristes et locaux pouvaient se côtoyer. En effet, jusqu’à l’apparition récente de maisons d’hôtes et petits hôtels, le gouvernement des Maldives, alors dirigé d’une main de fer par le Président Gayoom (qui est resté 30 ans au pouvoir), a des années durant et pour diverses raisons, scindés touristes et indigènes. De façon plus ou moins rigoureuse selon les régions et les époques, l’accès aux îles locales était interdit aux touristes. Cette règle s’est même appliquée à des atolls entiers, ce qui explique en partie le développement plus récent du tourisme dans certaines régions de l’archipel.

Un autre vestige de la présence militaire Britannique est à découvrir en plongée : Le British Loyalty. Ce cargo construit en 1928 et transformé en vaisseau militaire fût d’abord torpillé une première fois par un sous-marin japonais en 1942. Les Britanniques arrivent à sauver le bateau et l’acheminent jusqu’à Addu Atoll. Il est amarré dans le lagon est sert de stockage. En 1943 et malgré les filets anti-sous-marins installés aux frontières de l’atoll, c’est cette fois un sous-marin allemand qui atteint le British Loyalty d’une torpille. Endommagé, le bateau ne coule cependant pas. Mais en raison de son état le rendant inutilisable, la RAF décide en 1946 de saborder le navire. Il repose encore aujourd’hui à 33 mètres de profondeur au sud-est de l’île d’Hithadhoo.

Il s’agit clairement, avec le Maldive Victory (épave située proche de Malé et dont l’accès a été interdit depuis 2016 en raison de la construction future d’un pont entre la capitale et l’île accueillant l’aéroport international), des deux seules épaves praticables en plongée ayant un vrai caractère historique. En effet, une écrasante majorité des épaves proposées aux plongeurs ont été coulées par des centres de plongée pour agrémenter leur offre.

Pour terminer, Addu Atoll offre beaucoup plus de types de sites de plongée que Fuvahamulah Atoll. Les raies Manta de récif y sont présentes et ont la particularité de visiter la principale station de nettoyage par courant rentrant, ce qui est une quasi exception dans l’archipel. Bien que le lagon soit souvent pauvre en visibilité et en faune, la périphérie de l’atoll offre de magnifiques jardins de coraux durs bien que de récentes observations aient mis en avant ici aussi un blanchiment des colonies de coraux.

Sécurité

En termes de sécurité, un caisson de décompression est opérationnel dans l’atoll de Addu. Situé sur une île touristique très haut-de-gamme, il est également impératif pour les plongeurs de contrôler que leur assurance plongée couvre les frais d’hébergement durant le traitement. En effet, la structure médicale est indépendante de l’hôtel et quelques jours passés sur l’île peuvent couter très chers.

Lire plus

CARACTÉRISTIQUES DE LA PLONGÉE DE LA RÉGION GRAND SUD DES MALDIVES

TRANSPORTS

Facilité d’accès

Les deux atolls, Fuvahamulah et Addu, sont desservis par des vols domestiques depuis Malé. Bien que certains vols ne soient pas directs, l’accès par les airs y est relativement aisé. Quant aux bateaux de croisière, ces atolls sont l’aboutissement d’un long et imprévisible voyage depuis le centre de l’archipel. Alors qu’il peut être sans encombre, il est parfois ralenti par une mer trop agitée ou une panne mécanique difficile à réparer loin des sentiers battus.

OFFRE HÔTELIÈRE

Nombre de structures sur Fuvahamulah Atoll

Nombre de structures sur Addu Atoll

Fuvamulah n’offre que quelques petits hôtels et quelques maisons d’hôtes. Addu Atoll accueille 2 îles-hôtel et l’Equateur Village situé à Gan, ainsi que quelques petits hôtels et maisons d’hôtes situés sur les îles locales.

Standing / tarifs des structures sur Fuvahamulah Atoll

Standing / tarifs des structures sur Addu Atoll

Hormis les quelques maisons d’hôtes situées sur des îles locales, les structures hôtelières affichent des prix réservés à une clientèle aisée, ayant un budget hébergement /plongée sans trop de limites. Seul l’Equateur Village au confort un peu plus chiche déroge à ces tarifs très élevés.

SITES DE PLONGÉE

Variété des sites sur Fuvahamulah Atoll

Fuvahamulah Atoll offre parmi les plus spectaculaires plongées de l’archipel mais les sites sont peu nombreux et réservés à des plongeurs confirmés.

Variété des sites sur Addu Atoll

Addu Atoll affiche un choix plus large tant quant au niveau de plongée requis qu’en termes de types de plongée. L’atoll n’est cependant pas un haut lieu de la plongée maldivienne, ceci malgré la présence de l’épave du British Loyalty. Vous trouverez un aperçu des sites de plongée dans la région Grand Sud des Maldives

Niveau de difficulté des plongées sur Fuvahamulah Atoll

Fuvahamulah Atoll possède quelques récifs protégés accessibles à des plongeurs moins expérimentés. Cependant, les conditions de mer parfois difficiles et l’intérêt incroyable des sites plus techniques font de l’atoll un endroit conseillé à des plongeurs très expérimentés uniquement.

Niveau de difficulté des plongées sur Addu Atoll

Addu Atoll offre différents degrés de difficultés ce qui conviendra aussi bien à des plongeurs confirmés que des plongeurs moins expérimentés.

Variété de la faune sur Fuvahamulah Atoll

Fuvahamulah Atoll est un lieu unique en termes de faune. C’est vraiment d’autres Maldives. Malgré le niveau de difficulté et le petit nombre de sites, c’est un « must do » pour les plongeurs désireux d’aller plus loin dans leur découverte de la magie de l’archipel. Il est cependant impératif de s’y rendre aux bonnes périodes de l’année. Il est possible de rencontrer des raies Manta océaniques durant le mois d’avril. Il n’est également pas rare de voir des requins-renard, requins-marteau, requins-tigre et des Mola-Mola.

Variété de la faune sur Addu Atoll

Addu Atoll offre un choix non négligeable de rencontres sous-marine. Cependant, les habitués d’autres régions de l’archipel pourraient rester sur leur faim s’ils ne visitent que cet atoll durant leur séjour. Vous pouvez voir quelques photos de plongée prises dans la région Grand Sud des Maldives.

Densité des plongeurs sur les sites de plongée

Cette région des Maldives échappe totalement au phénomène de congestion présent dans le centre de l’archipel.

LA MEILLEURE FACON DE DECOUVRIR LA REGION

Fuvahamulah Atoll

Iles-hôtel

Maison d’hôtes

Bateau de croisière

Addu Atoll

Iles-hôtel

Maison d’hôtes

Bateau de croisière

Dans les deux cas, il peut être préférable de visiter cette région de l’archipel à bord d’un bateau de croisière pour différentes raisons. Les principales sont d’abord pour ne pas être restreint à ne plonger que ces atolls, très spécifique pour Fuvahamulah et un peu en-deçà de l’offre d’autres régions pour Addu.

LA MEILLEURE SAISON

Fuvahamulah Atoll

Saison sèche

Saison Humide

Addu Atoll

Saison sèche

Saison Humide

La saison humide (mousson sud-ouest) s’étend du mois de juin au mois de novembre. La saison sèche (mousson de nord-est) s’étend du mois de décembre au mois d'avril.

Fuvahamulah Atoll offre des conditions très favorables durant saison sèche et plus particulièrement en fin mars et en avril pour d’éventuelles rencontres avec les raies Manta océaniques.

Addu Atoll peut être plongé toute l’année. Bien que quelques phénomènes migratoires soient observés, les plongées y sont de même qualité durant les deux moussons.

ACTIVITÉS HORS PLONGÉE

Offre d’activités sur Fuvahamulah Atol

Fuvahamulah Atoll et l’île de Fuvamulah offre une escale sympathique et intéressante durant une croisière dans le sud. Bien que les maisons d’hôtes fassent beaucoup d’efforts pour trouver des activités touristiques, l’offre est restreinte et très différente que celle d’îles-hôtels.

Offre d’activités sur Addu Atoll

Addu Atoll offre un peu plus d’intérêt, avec la possibilité notamment de séjourner sur une île-hôtel proposant des activités touristiques ou celle de partir à vélo visiter les vestiges de la présence britannique.

iDiveMaldives book
Référence
iDive Maldives
300 sites de plongées avec illustrations et coordonnées GPS

LES SITES DE PLONGÉE DE LA RÉGION GRAND SUD DES MALDIVES

Maa Corner Manta Point Site de plongée
Commentaires: 0
Médias de plongée: 12
Fuvamulah North Site de plongée
Commentaires: 1
Médias de plongée: 2
British Loyalty Wreck Site de plongée
Commentaires: 0
Médias de plongée: 0
Maa Beyru Site de plongée
Commentaires: 0
Médias de plongée: 0
Maldives (région Grand Sud)
Centre de plongée icon Centres de plongée Site de plongée icon Sites de plongée
Agrandir

PHOTOS ET VIDÉOS DE PLONGÉE DE LA RÉGION GRAND SUD DES MALDIVES

  • Raie manta de récif à Maa Corner Manta Point aux Maldives Sélection
    23 avr. 2016
    Raie manta de récif
    -Maa Corner Manta Point-
    Addu, Maldives
    Credit: Guy Stevens - www.mantatrust.org
    • 0
    • 5
    Idivemv
  • Plongée sous-marine aux Maldives Sélection
    31 oct. 2018

    Addu, Maldives
    Aquaventure Dive Center - Addu Maldives by: Marc Kouwenberg #maldives #addu #dive #scuba #aquaventure #divecenter
    • 0
    • 3
    Aquaventure Maldives
  • Plongée sous-marine aux Maldives Mieux noté
    31 oct. 2018

    Maldives
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 3
  • Raie manta de récif à Maa Corner Manta Point aux Maldives Mieux noté
    27 juil. 2016
    Raie manta de récif
    Maldives
    -Maa Corner Manta Point-
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 2
  • Raie manta de récif à Maa Corner Manta Point aux Maldives Mieux noté
    27 juil. 2016
    Raie manta de récif
    Maldives
    -Maa Corner Manta Point-
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 2
  • Raie manta de récif à Maa Corner Manta Point aux Maldives Mieux noté
    27 juil. 2016
    Raie manta de récif
    Maldives
    -Maa Corner Manta Point-
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 2
  • Plongée sous-marine aux Maldives Mieux noté
    18 juin 2019

    Maldives
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 2
  • Plongée sous-marine aux Maldives Mieux noté
    18 juin 2019

    Maldives
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 2
  • Plongée sous-marine aux Maldives Mieux noté
    18 juin 2019

    Maldives
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 2
  • Plongée sous-marine aux Maldives Mieux noté
    18 juin 2019

    Maldives
    Aquaventure Ma...
    • 0
    • 2

LES CENTRES ET RESORTS DE PLONGÉE DE LA RÉGION GRAND SUD DES MALDIVES

Aquaventure Maldives Centre de plongée
Maldives, Maradhoo
Parle:
Affilié: PADI, S.C.U.B.A.
(0) (3) (35)
PARTAGER

PARTAGEZ VOS EXPÉRIENCES DE PLONGÉE AUX MALDIVES (RÉGION GRAND SUD)

Nom*
Message:

AJOUTER UN COMMENTAIRE
Nom*
Note*
Message: