Photographes
freediver and blue shark

Alex Voyer & Alex Roubaud

Ils conjuguent l’apnée et la photographie sous-marine pour nous dévoiler des clichés empreints d’une grande sérénité et de rencontres sauvages hors du commun au travers des océans.

Alex Voyer Alex Roubaud
scuba diving spot
Mexique
scuba diving spot
Colombie
scuba diving spot
Chuuk
scuba diving spot
Polynésie Française
scuba diving spot
Maurice
scuba diving spot
Antarctique
scuba diving spot
Azores
scuba diving spot
Paris

Les apnéistes français Alex Roubaud et Alex Voyer, liés d’amitié depuis de longues années, ont parcouru ensemble le globe à la recherche des meilleures opportunités pour y exercer leur art, l’apnée et la photographie. Les résultats sont remarquables. Ce duo passionné a fondé Fisheyes, l’association par laquelle ils nous dévoilent aujourd’hui quelques-unes de leurs plus belles photos.

La plupart de leurs clichés mettent en avant l’interaction entre l’apnéiste et la faune aquatique, montrant l’homme comme invité, l’espace d’un instant, dans un environnement qui n’est pas le sien. Ils nous font témoins de rencontres furtives et improbables entre l’homme, le cachalot, le dauphin ou le requin.

La légerté de l’apnéiste lui permet de se fondre plus rapidement, avec plus d’aisance, de liberté et de grâce au sein de cet environnement. Le respect du profond silence sous-marin semble augmenter d’autant plus le sentiment d'unité avec cet élément. Ils adoptent ainsi également une approche plus adéquate de la vie marine. Ils n'atteignent pas les profondeurs des plongées en bouteille mais peuvent en contrepartie rester plus longtemps dans l’eau, leur session pouvant atteindre 3 à 4 heures.

Leurs clichés sont pris à la lumière naturelle, sans flash avec du matériel standard réflexe Canon. L’utilisation très fréquente d’objectifs très grand angle appelés fisheye, a donné le nom de leur association.

Rencontre avec les dauphins à Sataya en Egypte
Rencontre avec les dauphins à Sataya en Egypte
Banc de requins-marteaux autour de l'île de Malpelo en Colombie
Banc de requins-marteaux autour de l'île de Malpelo en Colombie
Cachalot dans l'océan indien
Cachalot dans l'océan indien

"Nous sommes des apnéistes passionnés et nous avons eu l’opportunité de rencontrer aux travers des océans des apnéistes extraordinaires, des photographes de génie et des scientifiques. Ils nous ont transmis leur virus !"

"Nous sommes des binômes depuis très longtemps, ce qui est absolument nécessaire pour la pratique de notre passion. Travailler ensemble est essentiel. Nous nous connaissons l’un l’autre parfaitement et quelques mots seulement suffisent pour nous comprendre. Partager notre ressenti à la fin de la session est très important et très gratifiant."

blue shark in acores

"Un requin bleu aux Açores lors d'un séjour chez notre ami et très grand photographe Fred Buyle. Nous nous inscrivons directement dans la lignée de son travail, il a donné un nouveau souffle à la photo sous-marine, la vision d’un apnéiste sous l’eau et son approche du milieu me semble très différente de celle d’un plongeur en bouteille, il en ressort donc des clichés qui pourraient difficilement être faits autrement. Il a aussi amené une nouvelle dimension à l’apnée qui n’est plus une finalité en elle-même, mais un moyen d’être au mieux dans l’eau."

Pour Roubaud et Voyer, l'apnée est un travail d'équipe. Ils alternent les plongées, l’un à la surface gardant un œil sur l’autre qui est immergé. C’est tout d’abord pour une question de sécurité mais cela leur permet également de doubler le temps de contact avec l’animal et de lui laisser le temps de s’habituer à leur présence.

"L’apnée n’est pas une activité dangereuse si on respecte les règles élémentaires de sécurité et plonger avec un binôme est la première règle essentielle. Nous encourageons quiconque voudrait essayer l’apnée à contacter des instructeurs compétents et à ne pas plonger seul. Consultez www.freedivingsafety.org"

L’apnée en mer nécessite de l’entraînement afin d’habituer son corps et développer son réflexe d’immersion. Ce réflexe, très présent chez les mammifères aquatiques et moins présent chez l’homme, diminue le rythme cardiaque et favorise la vasoconstriction périphérique dans le but de consommer moins d’énergie, permettant ainsi de rester plus longtemps sous l’eau.

Habitant Paris, ce duo s’entraîne donc à l’apnée statique et dynamique en piscine. Ils ont aussi la chance d’avoir une piscine de 20 mètres de profondeur à proximité de Paris. Dès qu’ils ont un peu de temps, ils profitent de partir sur les côtes françaises, de la Corse à la Bretagne.

Cachalot dans l'océan indien
Cachalot dans l'océan indien
Pinguins en antarctique
Pinguins en antarctique
freediver in antarctic
Antarctique
feediver and whale
free diver in swimming pool

"Les photos d’animaux polaires viennent d’Antarctique, endroit encore préservé où j’ai eu la chance de pouvoir accéder grâce à une expédition montée par Gilles Rigaud! A cet endroit, la plupart des animaux n’ont jamais été en contact avec l’homme et les rencontres restent donc des moments incroyables."

"Les photos de dauphins viennent de Sataya en Egypte, où on m’a proposé d’y encadrer un stage d’apnée cette année. Les photos ne montrent absolument pas la réalité de cet endroit où les dauphins y sont harcelés 12 heures par jour par des zodiacs qui les poursuivent dans un lagoon où ils viennent se reposer (on y retrouve le même phénomène à l’île Maurice et à Hawaii). C’est complètement faux de faire croire aux gens qu’ils nageront avec des dauphins en liberté à cet endroit. "

Nous remercions Alex Roubaud et Alex Voyer d'avoir partagé leurs photos et leurs expériences. Si vous désirez en savoir plus au sujet de ces deux apnésites, vous les trouverez sur le site internet de leur association www.fisheyes.fr.

facebook

DERNIERS COMMENTAIRES (0)

Nom*
Message:

AJOUTER UN COMMENTAIRE
Nom*
Pays
Message: